4 minutes

Le 10 novembre 2015, François Hollande a décoré de la médaille d’honneur des PTT le standardiste de l’Elysée Gérard Duboisset. Portrait de cet opérateur de l’ombre, au bout du fil du Palais depuis 32 ans…

Un homme et… 4 Présidents

Petit retour en arrière. 1983, François Mitterrand est au pouvoir et Gérard Duboisset est engagé pour assurer la permanence téléphonique de jour. 7 ans plus tard il devient veilleur de nuit, depuis il n’a plus quitté son poste. Si vous appelez la nuit au standard de l’Elysée, c’est lui qui vous répondra.

Le quotidien d’un standardiste de nuit au Palais élyséen

Derrière une vieille porte décorée d’une plaque en laiton gravée « Téléphone/Télégraphe », se trouve le bureau de Gérard Duboisset. C’est ici que travaille de 22h à 7h du matin « La Voix de la nuit » comme l’a affectueusement surnommé le Président lors de son discours. Lorsqu’il parle de son métier, l’homme se décrit comme un standardiste tout ce qu’il y a de plus traditionnel. Cependant il admet que son rôle demande calme et capacité d’empathie face à des interlocuteurs parfois en situation de détresse.

Gérard Duboisset

Chaque nuit, Gérard Duboisset répond en moyenne à une centaine d’appels et à diverses demandes : urgences, logements, emplois et même… Coupures d’électricité ! « Une école de patience » comme il le dit si bien.

Sa botte secrète : le répertoire de l’Elysée

L’Elysée se voit parfois assaillie par des « attaques orchestrées » comme les appellent les opérateurs. Poussées par la viralité des réseaux sociaux, des opérations de harcèlement téléphonique du standard du gouvernement sont organisées. Cela arrive la plupart du temps suite à une déclaration impopulaire de l’Exécutif. Le standard se retrouve alors assailli en signe de protestation.
Au quotidien, il doit également faire face à la menace de nombreux canulars et imitateurs. Et si Duboisset doit faire réveiller le Président au beau milieu de la nuit, il faut que ce soit pour une bonne raison. Une mission qui requiert donc toute sa vigilance.

Mais le standardiste a plus d’un tour dans son sac. Pour vérifier l’identité de ses interlocuteurs, il dispose d’une botte secrète : le répertoire de l’Elysée. Cet annuaire regroupe les numéros de tous les acteurs de la République et dirigeants étrangers susceptibles de joindre le Président.

Son atout n’est cependant pas infaillible, en témoigne une récente mésaventure. Un soir, il reçoit un appel d’un interlocuteur se présentant comme le roi du Maroc. Malheureusement, le nouveau numéro de Mohammed V n’est pas encore connu des services téléphoniques et Duboisset doit procéder à une vérification en règle. Ce qui aurait pu virer à l’incident diplomatique finit en rigolade, le roi marocain faisant preuve d’humour : « C’était bien moi, vous avez cru à une blague ? »

Gérard Duboisset 2

Lors de cette cérémonie, le Président décorera 6 autres personnalités élyséennes. L’occasion pour François Hollande de remercier ces « petites mains » de l’ombre, sans qui le Palais ne tournerait pas…

Si vous et votre entreprise avez également besoin d’un standardiste disponible 24h sur 24 et 7j sur 7, découvrez les solutions Absys.